Biographies de médecins du Nord

1...910111213...60

COMBEMALE, Frédéric (1860-1938)  


La Clinique Médicale de l'Hôpital de la Charité eut pour titulaire le Professeur Frédéric Combemale de 1896 à 1930. La Faculté de Médecine et Pharmacie de Lille l'eut comme Doyen de 1901 à 1919. Ces deux responsabilités montrent le rôle éminent de cet enseignant arrivé à Lille comme agrégé en 1889.

Né à Poussan (Hérault) le 26 mai 1860, Frédéric Combemale, orphelin de père, fait une scolarité brillante au lycée de Montpellier  avec de bons résultats aux concours généraux. En 1879, il s'oriente vers des études médicales : il est lauréat de la Faculté de Médecine de Montpellier en 1881. Devenu  aide préparateur de chimie pendant deux ans, il est ensuite interne à l'asile d'Aliénés de 1884 à 1888, interne délégué à l'ambulance des cholériques en 1885. Il soutient sa thèse sur " la descendance des alcooliques " sous la présidence du Professeur Mairet et est reçu Docteur en Médecine en 1888.

Dès mai 1889, après le concours d'agrégation (section de pathologie interne et médecine légale), il est affecté à la Faculté de Lille avec les fonctions de chef au laboratoire des cliniques de 1889 à 1892 et de chargé de cours de thérapeutique. En 1893 il accède au grade de Professeur de Thérapeutique et en 1896 devient Professeur de Clinique médicale. 
En 1897, Frédéric Combemale est le fondateur et le rédacteur en chef de l'Echo Médical du Nord. La même année il est membre du jury d'agrégation à Paris. En 1899, il a la charge de secrétaire général du Vème Congrès de Médecine  qui se tient à Lille. Il fait paraître en 1900 le volume des rapports, discussions et communications.

A la clinique médicale de la Charité, le Professeur Combemale crée une atmosphère  de travail et  de ponctualité complétant l'enseignement au lit du malade par les leçons à l'amphithéâtre et par les consultations externes. Ses collaborateurs et élèves sont nombreux : Desoil, son premier chef de clinique, responsable du laboratoire, Ingelrans, Breton, Minet, Pierret, Jules Leclercq, ses chefs de clinique successifs devenus agrégés. Gellé, préparateur d'anatomie pathologique, Bédart, agrégé de physiologie responsable de l'électrodiagnostic, Painblan, attaché d'ophtalmologie, font aussi partie de l'Ecole de la Charité dans ce service " toujours à l'avant-garde du progrès ". On comprend qu'étant aussi devenu doyen Frédéric Combemale " n'a de sa clientèle qu'un souci lointain ".

Lorsqu'il est élu  Doyen de la Faculté en 1901, il y a environ 450 étudiants en médecine à Lille et le corps professoral est composé de 20 professeurs et de 10 chargés de cours. Tout au long de ses 18 années de décanat, il fait preuve d'une grande autorité et d'une influence morale qui lui valent la respectueuse estime de tous. Durant la guerre 1914-1918, malgré l'occupation allemande de la ville de Lille, il réussit à maintenir l'enseignement de la médecine " avec un incomparable dévouement " selon la formule du recteur Georges Lyon.

De son orientation initiale pour la clinique mentale, il manifeste tout au long de sa vie professionnelle un intérêt pour la pathologie nerveuse. Dans ses publications, les observations neurologiques sont nombreuses et avec Duhot il publia à l'Académie de Médecine sur " l'encéphalite léthargique observée à Lille ". Il est aussi " partie prenante " dans la création en 1907 de la Clinique Psychiatrique d'Esquermes, rattachée à l'Université de Lille par convention, que dirige le professeur Raviart, son élève et l'instigateur de cet établissement.

Deux manifestations eurent lieu en son honneur : la première  le 22 décembre 1922 pour le quinzième anniversaire de son accession à la clinique médicale de la Charité, la deuxième le 22 février 1931 lors de son départ en retraite fêtant ainsi le maître de cette Ecole de la Charité.  Doyen honoraire, Officier de la Légion d'Honneur, membre de la Société des Sciences, il est aussi administrateur des hospices de Lille, président de la ligue du Nord contre la tuberculose, président du Conseil départemental d'Hygiène. Il décède le 2 octobre 1938, sa retraite ne l'ayant pas détaché de ses élèves dont il dit en parlant d'eux " n'est-ce pas que je les ai bien choisis ".               

Biographie rédigée par le Professeur Henri PETIT


Références :

Biserte G. Histoire de la Faculté Mixte de Médecine et de Pharmacie de Lille. Dactyl. Tome II pp287-290,1975-1976.

Janssens E. Activité neurologique et psychiatrique des Professeurs et Doyens Frédéric et Pierre Combemale. Thèse Med. Lille 1989 Dactyl.


1...910111213...60


Copyright © 2009-2016. Tous droits réservés. Association du Musée Hospitalier Régional de LilleCliquez ici pour vous abonner à ce flux RSShttp://www.patrimoinehospitalierdunord.fr