Biographies de médecins du Nord

1...1011121314...60

CURTIS, Ferdinand (1858-1937)


Le Professeur Curtis a eu un rôle important dans le développement de l'anatomie pathologique à la Faculté de Médecine de Lille. Né à Lille le 12 avril 1858, il fut après l'internat des hôpitaux chef de clinique médicale dans le service de Médecine du Professeur Lemoine. Sa thèse (1883) a pour titre " Etude sur les épanchements sanguins enkystés du tissu cellulaire et des muscles ". Devenu agrégé d'anatomie, il est chargé de cours d'anatomie pathologique qui était à l'époque une discipline en plein développement. Il devient titulaire de la chaire en 1895, responsabilité qu'il assumera jusqu'à sa retraite en 1930.

Dans son laboratoire, deux pièces au premier étage de la Faculté de la rue Jean-Bart, il améliora les techniques histopathologiques avec le premier trichrome en France, le picroponceau, fit des recherches expérimentales sur l'origine du cancer pour démontrer qu'il n'était du ni à un germe, ni à une parasitose. Il décrivit en 1896 la première observation clinique de cryptococcose au cours d'une méningo-encéphalite. En 1905 il publia avec son ami le Professeur Laguesse une description détaillée des ilots pancréatiques. En 1925 il généralisa, selon son élève Emile Houcke, l'emploi de la congélation par le gaz carbonique de pièces opératoires et des biopsies extemporanées. Il eut aussi le souci de former des élèves et de nombreux internes ont bénéficié de ses conseils. Mais les deux agrégés qu'il avait formés ont eu une carrière courte.  Eugène Gellé, interne des hôpitaux de Lille en 1901, agrégé d'anatomie pathologique en 1913 mourait à Lille en 1917, Marcel Pellissier, interne en 1908, agrégé en 1919 décéda à 40 ans en 1926.

Parlant couramment l'anglais et l'allemand, remarquable par la précision technique et scientifique de ses travaux, il eut de nombreux contacts internationaux en Europe et aux USA, il  était en relation avec l'anatomo-pathologiste allemand Virchow. Devenu au cours de sa longue carrière un personnage quasi légendaire de la Faculté lilloise, par son esprit agile, son sens de l'humour et sa culture encyclopédique, il est un des grands fondamentalistes médicaux lillois du début du XXème siècle.

Biographie rédigée par le Professeur Henri PETIT



Références
G. Biserte, Histoire des sciences médicales, 1980 pp115-121.
E. Houcke, in Histoire de la Faculté mixte de Médecine et de Pharmacie de Lille, G. Biserte  1976-1977 T II, pp 42-45.
H. Petit, Les mycoses cérébrales, Thèse Lille 1961.


1...1011121314...60


Copyright © 2009-2016. Tous droits réservés. Association du Musée Hospitalier Régional de LilleCliquez ici pour vous abonner à ce flux RSShttp://www.patrimoinehospitalierdunord.fr