Biographies de médecins du Nord

1...1617181920...60

FRANCOIS, Pierre (1920-2006)


Le Professeur Pierre François est à l'origine du développement de l'ophtalmologie dans la région Nord-Pas-de-Calais. Né à Lille le 9 août 1920, fils d'un Professeur de Chimie à la Faculté des Sciences, il fait ses études de médecine dans sa ville, y est reçu en 1943 à l'internat des Hôpitaux. Il se rend à Paris pour se former en Ophtalmologie, devient Chef de Clinique à l'Hôpital des Quinze-Vingt en 1947. Revenu à Lille en 1948, il prépare l'agrégation et à l'âge de 29 ans est agrégé et chef de service d'Ophtalmologie à l'Hôpital Saint-Sauveur. Dix ans plus tard son service est transféré à la Cité Hospitalière, aile ouest de l'Hôpital Régional et passe de 17 lits à 90 lits.

Titulaire en 1958 d'une chaire d'Ophtalmologie, le Pr François organise à Lille l'enseignement de la spécialité, premier CES d'Ophtalmologie créé en France. Il développe les diverses techniques d'ophtalmologie pédiatrique et de strabologie avec son adjoint le Professeur Marcel Woillez, fonde une école d'orthopsie. Il devient le maître incontesté du décollement rétinien, le spécialiste de la cancérologie oculaire. Avec ses élèves Asseman, Puech et Turut, il crée un département de génétique des affections héréditaires avec des enquêtes régionales sur la neuropathie de Leber, la maladie de Stargardt. Mais il est aussi à la pointe des développements techniques sur les affections du neuroépithélium, en particulier avec le travail de son équipe sur l'étude des dystrophies héréditaires de la macula (Turut, Puech, Hache, Rouland et P. François, 1991).

Il  sensibilise ses collègues et les médecins généralistes au rôle de l'examen ophtalmologique dans les affections médicales, hypertension artérielle, maladies vasculaires, diabète et les diverses maladies neurologiques. Il introduit l'enseignement de l'ophtalmologie dans la formation de base de l'étudiant en médecine. La chirurgie oculaire est devenue une spécialisation qui a révolutionné la pratique, implantation de cristallin artificiel, greffe de cornée, chirurgie réfractive. L'application du laser à l'ophtalmologie est apparue durant son activité hospitalière. Toutes ces évolutions ont rendu indispensable une transformation des outils, des appareils d'exploration fonctionnelle de la vision et cela a été le mérite du Professeur François d'encourager et de reconnaître les qualités scientifiques et créatrices du Professeur Jean-Claude Hache associant les progrès de la physique, de l'informatique et de l'ophtalmologie pour développer ces outils d'abord à l'intérieur de la clinique ophtalmologique puis dans un service autonome d'exploration fonctionnelle de la vision.

Pierre François a su par sa motivation, sa puissance de travail, son sens de l'organisation faire œuvre de pionnier, puis de chef d'école. Il a été calculé que pendant ses quarante années de responsabilité universitaire et hospitalière ce sont 250 ophtalmologistes qui se sont succédés comme internes, stagiaires ou assistants dans son service. Sa rigueur n'excluait pas des qualités humaines de convivialité qui se manifestaient volontiers dans les sociétés savantes, Société Française d'Ophtalmologie du Nord de la France, dans les réunions régionales d'Oto-Neuro-Ophtalmologie. Elu membre du Comité Consultatif des Universités, il devient président de la section d'ophtalmologie. Apprécié par l'ensemble des collègues français de sa discipline, il favorisera le renom de l'école lilloise d'ophtalmologie.

                Après avoir fêté le 22 octobre 1988 au milieu de ses amis et de ses élèves son jubilé de cinquante années depuis son entrée en médecine et de quarante années comme chef se service au CHRU de Lille, il prend une retraite entouré par son épouse, ses trois enfants et ses huit petits enfants. Il garde une vie relationnelle active dans divers secteurs et au sein de l'association du Musée Hospitalier Régional de Lille. Il décède à l'âge de 85 ans le 25 février 2006.

Biographie rédigée par le Professeur Henri PETIT


1...1617181920...60


Copyright © 2009-2016. Tous droits réservés. Association du Musée Hospitalier Régional de LilleCliquez ici pour vous abonner à ce flux RSShttp://www.patrimoinehospitalierdunord.fr