Biographies de médecins du Nord

1...3435363738...60

MINNE, Jean (1902-1994)


Le Professeur Minne est une grande figure lilloise à la fois anatomiste et chirurgien, grand résistant puis homme politique, l'un des barons du gaullisme dans le Nord.

Né à Plomion, petit village de l'Aisne, le 17 juillet 1902, il est bloqué dans son village occupé par les troupes allemandes dès le début de la guerre en 1914 et utilise ses connaissances scolaires pour servir d'interprète entre la population et les ennemis. En 1916, à quatorze ans, il est enrôlé de force dans l'Arbeits-Abteilung de l'armée d'occupation et y travaille deux ans et demi comme bûcheron puis comme ouvrier agricole. Il termine néanmoins ses études secondaires, entre à la Faculté de Médecine de Lille en 1921, est reçu premier au concours d'aide d'anatomie en 1924.

Son cursus se poursuit brillamment, interne des hôpitaux (n°2) en 1925, prosecteur d'anatomie en 1928, lauréat de la Faculté en 1922, 1924 et 1929, année de sa thèse de Docteur en Médecine. En 1930 il est chef de clinique chirurgicale. Après son clinicat, il exerce son activité de chirurgien dans de nombreuses cliniques et hôpitaux de la région. Médecin-Capitaine en 1939, il est chirurgien-chef du Groupe Chirurgical Mobile de la première armée qui poursuivra ses activités jusqu'en mai-juin 1940 totalisant 2500 blessés opérés. Avec le Professeur Emile Delannoy il présente à la Société de Chirurgie de Lille leur expérience des fractures ouvertes de membres, des plaies de guerre compliquées de tétanos ou de gangrène. Résistant de la première heure dans notre région, dès l'appel du 18 juin 1940 du Général de Gaulle, il crée en 1944 un " hôpital F.F.I. " sur le front de Dunkerque au cours des combats de la Libération.

Les Professeurs MINNE et GELLÉ ont organisé en 1943 le sauvetage des aviateurs anglais (dont l'appareil avait été bombardé par les Allemands) dans le sud du département du Nord dans le triangle Sorle-le-Château, Cerfontaine (Belgique) et Trélon.
Une fois recueillis par la Résistance Médicale, les aviateurs étaient transportés jusqu'à la côte pour arriver en Angleterre.
Une étape était prévue sur le trajet à Lille : à la Clinique Ambroise Paré et au CHRU (Hôpital de la Charité – Service de Chirurgie Générale). L'hospitalisé était plâtré de façon à ne pas se lever du lit et parler.
Le nombre de ces aviateurs récupérés est impressionnant et en 1944 le Général Eisenhower  adressa aux Professeurs MINNE et GELLÉ une lettre de gratitude avec l'estime et la reconnaissance du gouvernement des États-Unis.

A la rentrée de l'année universitaire 1944-45, il est rappelé à la Faculté comme chargé de cours puis chef de travaux d'anatomie. Agrégé d'anatomie au concours de 1946, il est professeur titulaire en 1949 jusqu'à sa retraite en 1973. Enseignant exceptionnel, il a marqué de nombreuses générations d'étudiants en médecine, sensibles tant à sa voix convaincante qu'à ses qualités de dessinateur. A la tête de l'institut d'anatomie de Lille il eut de nombreux élèves et collaborateurs dont les Professeurs Claude Libersa, son successeur, Depreux, Mestdagh, Francke… auteurs de nombreux travaux de recherche anatomique.

Son activité politique s'inscrit dans sa fidélité au Général de Gaulle. Il est au niveau national un des fondateurs du RPF en 1947. Tête de liste aux élections municipales, il fut premier adjoint au maire de Lille de 1947 à 1953, puis conseiller municipal participant activement à la vie lilloise. Son influence sur le mouvement gaulliste en fit un conseiller régional et national très écouté.

Dans d'autres responsabilités, il montra ses grandes qualités : il fut président de l'Ordre Régional Nord-Picardie de l'Ordre des Médecins, administrateur du CHR de Lille et vice-président du Conseil d'Administration. Grand Officier de la Légion d'Honneur, Croix de guerre 1939-1945, Médaillé de la Résistance, il était fidèle dans ses amitiés et sensible aux problèmes des personnes les plus humbles. Il s'adonnait au dessin, à la peinture et surtout à la sculpture avec talent. Il est décédé à Lille le 7 février 1994 à l'âge de 91 ans.

Biographie rédigée par le Professeur Henri PETIT et le Professeur Michel DELECOUR


Références :
Biserte G. Histoire de la Faculté Mixte de Médecine et de Pharmacie de Lille. 1976-1977, Tome II pp 32-35.
Article non signé du quotidien La Voix du Nord daté du 9 février 1994.


1...3435363738...60


Copyright © 2009-2016. Tous droits réservés. Association du Musée Hospitalier Régional de LilleCliquez ici pour vous abonner à ce flux RSShttp://www.patrimoinehospitalierdunord.fr