Biographies de médecins du Nord

1...3536373839...60

NAYRAC, Paul (1899-1973) 


Le professeur Paul Nayrac est le fondateur de la neurologie hospitalo-universitaire lilloise : né à Alger, il y fait ses études de médecine et est reçu à l'Internat des Hôpitaux d'Alger en 1920. En 1922, il poursuit son internat à Lille, attiré par la réputation du service de Psychiatrie du Professeur Georges Raviart à la Clinique d'Esquermes. Il s'initie à la neuropathologie auprès du Professeur Ferdinand Curtis. Docteur en Médecine en 1923, Médecin des Hôpitaux Psychiatriques en 1925, il passe sa thèse d'agrégation en 1927 et est reçu Agrégé de Médecine en 1929.

Nommé à l'Hôpital de la Charité dans la Clinique Médicale du Professeur Jean Minet, il y ouvre une consultation de Neurologie et est chargé du cours des maladies du système nerveux.

Professeur de Neurologie à titre personnel en 1941, il est le premier chef d'un service de Neurologie fin 1944 dans un bâtiment précaire de la Charité. En 1947, il devient titulaire de la Chaire de Clinique Neurologique et Psychiatrique et son service de 240 lits est installé à l'Hôpital suburbain de Saint-André où il est aidé par les Professeurs Pierre Graux, Michel Fontan puis par son Agrégé Pierre Warot. Ce grand service se développe rapidement durant la décennie 1948-1958 avant le transfert à la Cité Hospitalière dans l'aile ouest de l'Hôpital Régional avec 110 lits de neurologie au 5° et 90 lits de psychiatrie au 6°. Une école neurologique lilloise se développe autour de lui, il favorise la création d'un service d'explorations fonctionnelles du système nerveux qui sera confié au Professeur Gérard Milbled et s'intéresse à la psychologie médicale dont il préconise l'enseignement auprès des étudiants en médecine. Président du Congrés de Psychiatrie et neurologie de Langue Française en 1961, il y fait un discours remarqué sur " l'angoisse de Saint-Exupéry. Membre de la Société Française de Neurologie, il en sera le premier président originaire d'une faculté de province. Chevalier de la Légion d'Honneur à titre militaire, il fût un patron respecté par ses élèves et par ses pairs. Il part en retraite en 1969 et ses successeurs seront Pierre Warot, Geneviève Arnott et Henri Petit pour la Neurologie, Michel Fontan et Philippe Parquet pour la Psychiatrie. Paul Nayrac décède en 1973. Sa culture scientifique et littéraire, son esprit novateur et sa capacité d'anticipation firent de lui une figure marquante de la Faculté de Médecine de Lille. 

Biographie rédigée par le Professeur Henri Petit


Références 
G. Debeyre et M. Fontan : Professeur Paul Nayrac '1899-1973)  Lille Médical 1973, 18, 705-710.
H.Petit : Pioneers in Neurology : Paul Nayrac (1899-1973)  J Neurol  (2003) 250 : 120-121.


1...3536373839...60


Copyright © 2009-2016. Tous droits réservés. Association du Musée Hospitalier Régional de LilleCliquez ici pour vous abonner à ce flux RSShttp://www.patrimoinehospitalierdunord.fr