Biographies de médecins du Nord

1...5253545556...60

VOISIN, Cyr (1926-2015)

Professeur Cyr Voisin
Le Professeur Voisin s'est éteint le 13 décembre 2015, à l'âge de 89 ans. Ses funérailles, selon son désir et celui de sa  famille se sont  déroulées  dans la plus stricte intimité. Cependant cette discrétion ne doit pas nous empêcher de célébrer sa mémoire et évoquer la place éminente qu'il avait pris dans le développement de la Pneumologie régionale  et nationale ; il a su en effet prendre en compte tous les aspects modernes de notre discipline.

Il était l'élève d'un Maître prestigieux, le Professeur Charles Gernez-Rieux : ce « grand Patron » était, à la fois, titulaire des Chaires d'Hygiène, de Bactériologie et de Pneumologie ; il était de surcroit Directeur de l'Institut Pasteur de Lille et il accéda pendant quelques années à la Direction de l'Institut Pasteur de PARIS : ces antécédents expliquent la  double carrière du Professeur Voisin:
  • Carrière hospitalo-universitaire : il fut nommé en 1955 Agrégé de Médecine (la filière Pneumologie en tant que telle  n'existait pas encore) ; en 1968, il devint le premier Professeur de Pneumo-phtisiologie ;

  • Vocation de chercheur à l'Institut Pasteur où il fut Chef de Service  de Pathologie Respiratoire  Expérimentale et de Pollution atmosphérique : il mit au point avec Melle Aerts, la culture du Macrophage alvéolaire de cobaye, puis humain quand fut diffusée la pratique du lavage broncho-alvéolaire. 

Il s'est toujours adapté à l'évolution des connaissances en Pneumologie : parti de la Tuberculose dont on commençait à contrôler l'extension avec les premiers médicaments antituberculeux vers 1950, il se dirigera ensuite vers l'étude des pneumoconioses : la silicose faisait alors des milliers de victimes dont la majorité du fait d'insuffisance respiratoire  terminale. Originaire de la Région minière Cyr Voisin se sentait directement concerné par la détresse des mineurs de charbon et il mit en place un Service de Réanimation Respiratoire performant dont il assura la codirection avec le  Pr Warembourg durant plusieurs années.

Mais d'autres aspects moins spectaculaires concernant les pathologies d'inhalation l'intéressaient : à l'Institut Pasteur il  a comparé le comportement de pathogènes différents sur le macrophage alvéolaire en culture : alors que les spores d'Aspergillus fumigatus étaient phagocytées et vite détruites, celles de Micropolyspora faeni (l'agent du poumon de  fermier) persistaient à l'intérieur des macrophages pendant des semaines : ce qui expliquait l'évolution fibrogène observée in vivo chez les animaux d'expérience mais aussi celle constatée chez les patients atteints de pneumopathies d'hypersensibilité.

Sa place dans la Pneumologie  a été  impressionnante : il formait avec ses amis les Professeurs Charpin et Chrétien, une sorte de triumvirat qui a guidé avec bienveillance l'évolution de notre discipline en France. Enfin à la fin de sa carrière, il a privilégié l'analyse des risques atmosphériques (pollution gazeuse et particulaire), et leurs conséquences  en termes d'insuffisance respiratoire et de leur prise en charge à domicile : ce fut l'ANTADIR dont il fut le Président  dans les années 1990. Son élection à l'Académie de Médecine en 1997 fut, pour lui une sorte de couronnement : il y  rejoignait son maître Gernez-Rieux !

Le Professeur Voisin faisait partie des cinq membres fondateurs de l'Association du Musée Hospitalier Régional de Lille, avec le Docteur Alain Gérard, les Professeurs Henri Petit et Gérard Biserte ainsi que Patrick Kemp qui en fut le  Président-Fondateur et qui poursuit cette tâche depuis 1987, date de la création de l'Association. Le patrimoine hospitalier lillois est important et s'est développé sur plusieurs siècles, depuis l'Hospice Comtesse et l'Hôpital Saint- Sauveur, créés par Jeanne de Flandre au XIIIe siècle, l'Hospice Gantois, fondé en 1460 par Jean de le Cambe, l'Hospice Général créé sous le règne de Louis XV, l'Hôpital de la Charité, construit sous Napoléon III, pour ne citer que les principaux établissements hospitaliers de Lille. Cependant, cette œuvre n'est pas achevé car il fallut préserver l'Hôpital Huriez de la pioche des démolisseurs et le sort de l'Hôpital Calmette, où il passa l'essentiel de sa carrière, demeure en suspens. Le Professeur Voisin était très attaché à ces marques du passé et il a œuvré largement à la  conservation de ce patrimoine hospitalier, toujours à la recherche d'un lieu ouvert au public.

Biographie rédigée par le Professeur André-Bernard TONNEL


1...5253545556...60


Copyright © 2009-2016. Tous droits réservés. Association du Musée Hospitalier Régional de LilleCliquez ici pour vous abonner à ce flux RSShttp://www.patrimoinehospitalierdunord.fr