Biographies de médecins du Nord

1...555657585960

WAROT, Pierre (1922-1993)


Né à Houdain dans le Pas-de Calais, le Professeur Pierre Warot fait ses études médicales à Lille durant l'occupation et vit l'expérience du travail au fond de la mine afin d'éviter le STO (service du travail obligatoire) en Allemagne. Reçu Interne de Hôpitaux de Lille en 1947, Docteur en Médecine en 1950, il est pendant dix ans préparateur puis assistant en anatomie pathologique, tout en étant chef de clinique neurologique et psychiatrique, puis chef de clinique médicale. En 1958, il devient Agrégé de Neuro-Psychiatrie.

Cette même année, la clinique neurologique et psychiatrique est transférée de l'Hôpital suburbain de Saint-André à l'aile ouest de l'Hôpital Régional. En 1962 il est le premier parmi les universitaires du CHRU de Lille à être intégré temps plein dans le cadre de la loi Debré. Au départ en retraite du Professeur Paul Nayrac, fin 1969, dont il était l'élève et l'adjoint depuis son clinicat, il est promu Professeur titulaire de la Chaire de Clinique Neurologique.

Consacrant la totalité de son temps à ses fonctions hospitalo-universitaires, homme de rigueur à l'égard des autres comme de lui-même, il aime enseigner et son exigence lors des examens le fait craindre des étudiants en médecine. Il se dépense sans compter pour la formation des futurs neurologues. Avant tout clinicien, il prend le temps d'examiner les malades et de susciter la discussion à partir des éléments cliniques.

Si son œuvre scientifique est très diversifiée, cela s'explique par le recrutement important de son service dans tous les domaines de la neurologie : il a toutefois une préférence pour la pathologie des noyaux gris centraux. En 1983, trois services de neurologie sont installés dans l'Hôpital B (futur Hôpital Roger Salengro), ses adjoints les Professeurs Geneviève Arnott et Henri Petit étant devenus chefs de service. En grande partie consacré aux neurosciences, cet établissement, ouvert aux nouvelles technologies, favorise le développement de la neuroradiologie et de la neurophysiologie, mais le Professeur Warot continue d'enseigner à l'école neurologique lilloise la primauté de la clinique.

Il consacre beaucoup de son temps au secrétariat général du Congrès annuel de Psychiatrie et Neurologie de Langue Française, tentant de maintenir les ponts entre les deux disciplines séparées depuis 1969. En retraite en 1989, remplacé par son élève le Professeur Alain Destée, il reste consultant jusqu'en 1991. Il lutte ensuite avec courage et discrétion contre la maladie qui devait l'emporter le 17 novembre 1993.

Biographie rédigée par le Professeur Henri PETIT


Référence
B. Lechevalier : " Pierre Warot " Rev. Neurol. 1995, 151, 145-146.


1...555657585960


Copyright © 2009-2016. Tous droits réservés. Association du Musée Hospitalier Régional de LilleCliquez ici pour vous abonner à ce flux RSShttp://www.patrimoinehospitalierdunord.fr