Le patrimoine hospitalier du XVIIe et XVIIIe siècles


Aux XVIIe et XVIIIe siècles, l'hôpital-palais s'imposera dans l'architecture hospitalière notamment lors de la construction des hôpitaux généraux.

Parallèlement à l'idée de charité apparaît la notion de pauvreté " délictueuse " qu'il faut rééduquer par le travail : tel sera le but des Hôpitaux Généraux destinés avant tout au maintien de l'ordre. Ils comportent de très grandes salles entourant de vastes cours.






Lille - Hôpital Saint-Charles Borromée, dit des Vieux-Hommes

Lille - Maison de Sainte-Anne, dite de la Noble Famille 

Dunkerque - Hôpital Saint-Julien

Lille - Hospice général

Douai - Hôtel-Dieu de Douai

Douai - Hôpital Général

Valenciennes - Hôpital Général de la Charité  

Lille - Hôpital militaire Saint-Louis 

Lille - Hôpital militaire Scrive

Lille - Hôpital Notre-Dame des sept douleurs, dit Stappaert

Lille - Hôpital des Invalides 

Lille - Maison d'Orphelines, dite de la présentation Notre-Dame 

Lille - Hôpital Notre-Dame de la Charité                 

Lille - Maison de réclusion, dite des Bons fils                 

Lille - Bonne et forte maison, dite Maison de salut, ou Raspuck                                 

Lille - Hôpital des Incurables, dit de Saint-Joseph                                  

Lille - Hôpital de la Conception Notre-Dame, dit des Bleuettes                 

Lille - Hôpital du Saint-Esprit                

Lille - Maison de Bapaumes 



Copyright © 2009-2016. Tous droits réservés. Association du Musée Hospitalier Régional de LilleCliquez ici pour vous abonner à ce flux RSShttp://www.patrimoinehospitalierdunord.fr