Notes historiques

1...56789 

L'histoire des maisons maternelles dans l'agglomération lilloise


par Laura Descamps, Chargée de valorisation du patrimoine


La première « Société de charité maternelle » est fondée en juillet 1817 à Lille par Madame Briansiaux-Bigo, épouse du préfet Villeneuve-Bargemont. Cette institution aidait les pauvres femmes en couches, les encourageait à nourrir elles-mêmes leurs enfants. Elle tentait de préserver les enfants nouveau-nés des suites de l'abandon et du dénuement. Or,  cette oeuvre ne soutenait que les femmes mariées et non les mères abandonnées.

Il faudra attendre le début du XXème siècle pour voir apparaître l'ancêtre des maisons maternelles dans l'agglomération lilloise. Madame Julia Bécour, fille du docteur Leclercq, savant naturaliste lillois et médecin principal en chef de l'armée, réalisera cette œuvre. Afin d'apporter une aide morale et matérielle aux femmes veuves ou abandonnées et pour accueillir celles qui peinaient à élever leur enfant ou désiraient abriter leur grossesse, elle crée l' « Oeuvre des Mères abandonnées » en 1906.


Extrait du livre Du Château de la Roseraye à l'Accueil Mères et Enfants de l'EPDSAE à Lambersart, Laura DESCAMPS, réalisé pour l'Accueil Mères et Enfants de l'EPDSAE, 2012.

Publié avec l'aimable autorisation de son auteur que nous remercions.



1...56789 


Copyright © 2009-2016. Tous droits réservés. Association du Musée Hospitalier Régional de LilleCliquez ici pour vous abonner à ce flux RSShttp://www.patrimoinehospitalierdunord.fr